Le Prix des Médias sur la Migration 2017: La Valette accueille les lauréats

La Valette, la capitale Maltaise a accueilli ce mercredi 14 juin le prix des médias sur la migration. 36 journalistes originaires ou résidents dans les régions frontalière à la Méditerranéenne ont été primés pour des publications couvrant le thème des migrations.

La compétition financée par l’Union Européenne était proposée en français, en anglais et en arabe. Une centaine de professionnels des médias y ont participé, attirés par la perspective de faire connaître leur travail à un niveau international, mais aussi alléchés à l’idée de recevoir un soutien financier souhaitable dans un contexte de crise de la profession, depuis la prolifération des réseaux sociaux, des médias en ligne et des blogs. Les participants en provenance d’une douzaine de pays sont à l’honneur parmi les vainqueurs. Il s’agit entre autres du Maroc, de l’Égypte, la Tunisie, la France, ou la Palestine…

Migrations et Méditerranée: unis pour le meilleur et pour le pire
Le hasard n’a pas choisi Malta pour cette manifestation, elle en est l’hôte stratégique à cause de sa position de président en titre tournant de l’Union Européenne depuis le début d’année. Lors de sa prise de fonction en janvier, le Premier Ministre Joseph Muscat n’a pas caché son intention de se conformer et de participer activement à toutes les politique migratoires européennes visant à réduire le flux des migrants entrants illégalement sur le sol européen. Lors d’un sommet tenu à Malte en février, une proposition copiée sur l’accord UE- Turquie fut signée par les 27 qui reconnurent et apprécièrent le résultat de ce plan ayant prouvé son efficacité. En effet, de 57.000 arrivées en Grèce au cours du mois de février 2016, seules environ 3500 étaient enregistrées en août de la même année, seulement trois mois après signature de l’accord. Une réduction de 93% très appétissante pour les leaders de Bruxelles qui n’ont de cesse depuis des années de trouver une solution à la crise migratoire qui s’est installée dans le long terme. L’accord signé à Malta prévoit un pacte similaire avec la Libye, mais la Libye de l’après Kaddaffi est un champ de batailles divisé en milices sur lesquelles personne n’a de contrôle.

Ce plan qui prévoit la formation des gardes côtes libyenne et l’amélioration des conditions de résidence dans les camps de transit a soulevé de nombreuses réactions défavorables s’appuyant sur des témoignages de migrants y ayant fait transit et dont les récits des sévices corporels qu’ils y subissent ont été documentés et publiés par de nombreux journalistes et par l’OIM.

Photo de famille des lauréats. Une centaine de journalistes ont participé au concours, alléchés à l’idée de recevoir un soutien financier souhaitable dans un contexte de crise de la profession.  Photo Régine

Qui sont les lauréats?
Les primés se regroupent dans quatre catégories qui sont:
presse écrite, presse en ligne, vidéo et radio.
•La journaliste française Elisa Perrigueur remporte le ler prix de la catégorie presse en ligne avec son article « Hassan et moi » paru en juillet 2016 sur Le quatre heures.
•L’Italien Marco Panzetti remporte le 1er prix vidéo avec «In Betwen troubled waters», un court documentaire filmé depuis un bateau de secours aux migrants dans la Med.
•Le 1er prix radio est remporté par Catara Santos du Portugal avec « Stuck in Europe’s background » diffusé sur Rádio Renascença, en Mai 2016.
•L’Anglais Daniel Trilling remporte le 1er prix de la presse écrite avec son article “What to do with the people who do make it across” publié sur la London review of books en octobre 2015.

La cérémonie était organisée sous le patronage du Ministère des Affaires étrangères et du commerce extérieur de Malte. Le concours fut initié par le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD). Il rassemble d’autres partenaires que sont EUROMED Migration IV, Open Media Hub et l’European Asylum Support Office (EASO), des projets tous financés par l’Union européenne.

Régine Psaila

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *